Législation : quand dois-je blinder ?

Quelques rappels sur les principaux textes de lois concernant la nécessité de mise en place de blindages.

Il est à noter que d’autres articles de lois existent concernant le terrassement de tranchées ou de fouilles : notamment sur moyens d’évacuation des travailleurs, moyens de franchir les tranchées, drainage des tranchées, retrait des blindages, etc.

Article R4534-24,

Les fouilles en tranchée de plus de 1,30 mètre de profondeur et d’une largeur égale ou inférieure aux deux tiers de la profondeur sont, lorsque leurs parois sont verticales ou sensiblement verticales, blindées, étrésillonnées ou étayées.

photo1

Les parois des autres fouilles en tranchée, ainsi que celles des fouilles en excavation ou en butte sont aménagées, eu égard à la nature et à l’état des terres, de façon à prévenir les éboulements. À défaut, des blindages, des étrésillons ou des étaiements appropriés à la nature et à l’état des terres sont mis en place. Ces mesures de protection ne sont pas réduites ou supprimées lorsque les terrains sont gelés.

Les parois des autres fouilles en tranchée, ainsi que celles des fouilles en excavation ou en butte sont aménagées, eu égard à la nature et à l’état des terres, de façon à prévenir les éboulements. À défaut, des blindages, des étrésillons ou des étaiements appropriés à la nature et à l’état des terres sont mis en place. Ces mesures de protection ne sont pas réduites ou supprimées lorsque les terrains sont gelés

photo2

Article R4534-25,

Pour la détermination de l’inclinaison à donner aux parois ou pour l’établissement des blindages, des étrésillons et des étais des fouilles en tranchée ou en excavation, il est tenu compte des surcharges dues aux constructions ou aux dépôts de toute nature, tels que matériaux divers, déblais, matériel, existant dans le voisinage, ainsi que des surcharges et des ébranlements prévisibles dus à la circulation sur les voies carrossables, les pistes de circulation et les voies ferrées se trouvant à proximité des fouilles.

 

Article R4534-30,

Lorsque les divers éléments d’un blindage sont assemblés hors de la fouille, la hauteur de ces éléments est au moins égale à la profondeur totale de la fouille.
Pour éviter tout renversement ou déplacement, le blindage, après avoir été descendu dans la fouille, est convenablement calé.

Article R4534-25,

Pour la détermination de l’inclinaison à donner aux parois ou pour l’établissement des blindages, des étrésillons et des étais des fouilles en tranchée ou en excavation, il est tenu compte des surcharges dues aux constructions ou aux dépôts de toute nature, tels que matériaux divers, déblais, matériel, existant dans le voisinage, ainsi que des surcharges et des ébranlements prévisibles dus à la circulation sur les voies carrossables, les pistes de circulation et les voies ferrées se trouvant à proximité des fouilles.

 

Article R4534-30,

Lorsque les divers éléments d’un blindage sont assemblés hors de la fouille, la hauteur de ces éléments est au moins égale à la profondeur totale de la fouille.
Pour éviter tout renversement ou déplacement, le blindage, après avoir été descendu dans la fouille, est convenablement calé.

Article R4534-32,

Des déblais ou du matériel ne peuvent être déposés le long d’une tranchée de plus de 1,30 mètre de profondeur que s’il est possible de ménager une berme d’une largeur de 40 centimètres au moins.
Cette berme reste constamment dégagée de tout dépôt.

Article R4534-34,

Après une période de pluie ou de gel, il est procédé à un examen du talus des fouilles en excavation ou en tranchée. S’il y a lieu, le blindage est consolidé.
L’employeur fait procéder à cet examen par une personne compétente. Le nom et la qualité de cette personne sont consignés sur le registre de sécurité.

Nos conseiller sont là pour vous aider à construire votre dossier

Contactez votre agence

Nos dossiers thématiques vous intéressent ?

Vos données ne seront ni vendues ni échangées • fréquence max d’envoi : 1 email par mois